News
Staff
Chat


L'auteur
Bibliographie
L'ESRA
Les 168 articles


Liste des articles
Ajout d'un article
Conseil


Site officiel
Liens
Nos bannières


Wallpapers
Blinkies
Internet

L’espèce humaine, depuis qu’elle a compris l’intérêt de se réunir pour survivre, semble chercher des moyens toujours plus efficace de permettre les communications entre les membres de l’espèce. La dernière invention dans ce domaine est probablement ce qui a été dénommé Internet. L’intérêt majeur de ce réseau consiste probablement en la réduction pratique des distances physiques existantes. En effet, aussi bien en terme temporel que d’efficacité, une communication par ce réseau n’est pas plus difficile a établir avec une personne distante de plusieurs milliers de kilomètres qu’avec le voisin d’en face, induisant une instantanéité appréciable dans les rapports entre des personnes qui n’auraient autrement jamais pu se rencontrer.

Fait intéressant, ce réseau a été surnommé par les pays anglo-saxons The Web, surnom repris par plus ou moins l’ensemble des pays du monde sans toujours savoir ce qui se cache derrière ce surnom : en anglais, web désigne une toile d’araignée, description relativement proche de la réalité physique d’Internet : chaque ordinateur connecté au réseau est immédiatement connectable à tout autre, tout comme tout nœud d’une toile d’araignée peut trouver un chemin direct vers un autre de ces nœuds. De plus, deux autres analogies entre Internet et la toile d’araignée peuvent être constater : tout comme l’araignée qui étend sa toile de jour en jour, Internet ne cesse de se répandre au sein de l’espèce humaine, et pas plus la destruction d’un nœud de la toile de l’araignée que celle d’un nœud du réseau ne peuvent interrompre les communications entre les autres nœuds : les chemins allant d’un nœud à l’autre sont innombrables, et si l’un devient inexploitable, rien de plus facile que de passer par un autre chemin.

Finalement, on peut constater que la forme la plus évolué de communication d’une espèce dominant la planète depuis plusieurs millénaires n’est autre qu’une version théorisé de ce que tissent les araignées depuis maintenant près de 400 millions d’années.

”Une

<<<< Retour à la liste


© 2003-2004 Lha & B.Werber All rights reserved