News
Staff
Chat


L'auteur
Bibliographie
L'ESRA
Les 168 articles


Liste des articles
Ajout d'un article
Conseil


Site officiel
Liens
Nos bannières


Wallpapers
Blinkies
Junkies

Certains comportements semblent typiquement humains mais se retrouvent pourtant chez les espèces animales. Ainsi les fourmis ont leur junkies. Ce sont des fourmis ayant goûté au miellat d'un coléoptère nommé lochemuse (en hommage à Lochemusa, une célèbre empoisonneuse de la cour de Néron). Ces pourvoyeuses de drogue s'introduisent dans la cité sans que quiconque les arrête. dès qu'une fourmi a humé son parfum, elle accourt pour absorber le poison. La queue des lochemuses ressemble précisément à des gueules de fourmis et lorsqu'elles tètent, elles doivent avoir l'impression de discuter avec une congénère. Dés que la fourmi a goûté à ce nectar, elle ne pense qu'à une chose: continuer. Pour avoir de la drogue, elle est prête à laisser la lochemuse manger les habitants les plus précieux: les couvains et la reine. Elle est même prête à se laisser dévorer. On a assisté par exemple à des scènes où la tête de la fourmi continuait de sucer la lochemuse pendant que celle-ci lui dévorait l'abdomen. Parfois, cependant, la lochemuse étant gavée d'œufs, de reine et d'ouvrières, s'en va en laissant ses servantes en plan. Celles-ci partent alors toutes seules dans la nature à la recherche de leur pourvoyeuse. Si elles ne la trouve pas, elles restent suspendues aux extrémités des herbes, parcourues par les affres du manque. Et ce jusqu'à la mort.

<<<< Retour à la liste


© 2003-2004 Lha & B.Werber All rights reserved