News
Staff
Chat


L'auteur
Bibliographie
L'ESRA
Les 168 articles


Liste des articles
Ajout d'un article
Conseil


Site officiel
Liens
Nos bannières


Wallpapers
Blinkies
Japon

Au XVIè siècle, les premiers Européens à débarquer au Japon furent des explorateurs portugais. Ils abordèrent une île de la côte ouest où le gouverneur local les accueillit fort civilement. Il se montra très intéressé par les technologies nouvelles qu'apportaient ces « longs-nez ». Les arquebuses lui plurent tout particulièrement et il en troqua une contre de la soie et du riz.
Le gouverneur ordonna ensuite au forgeron du palais de copier l'arme merveilleuse qu'il venait d'acquérir, mais l'ouvrier s'avéra incapable de fermer le culot de l'arme. Chaque fois, l'arquebuse de marque japonaise explosait au visage de son utilisateur. Aussi, lorsque les Portugais revinrent accoster chez lui, le gouverneur demanda au forgeron du bord d'apprendre au sien comment souder la culasse de manière à ce qu'elle n'explose pas lors de la détonation.
Les Japonais réussirent de la sorte à fabriquer des armes à feu en grande quantité et toutes les règles de la guerre s'en trouvèrent bouleversées dans leur pays. Jusque-là, en effet, seuls les samouraïs se battaient au sabre. Le shogun Oda Nobugana créa, lui, un corps d'arquebusiers auquel il enseigna comment tirer en rafales pour arrêter une cavalerie adverse.
A cet apport matériel, les Portugais joignirent un second présent, spirituel celui-là : le christianisme. Le pape venait de partager le monde entre le Portugal et l'Espagne. Le Japon avait été dévolu au premier. Les Portugais dépêchèrent donc des jésuites qui furent d'abord fort bien reçus. Les Japonais avaient déjà intégré plusieurs religions et, pour eux, le christianisme n'en était qu'une de plus. L'intolérance des principes chrétiens finit cependant par les agacer. Qu'est-ce que c'était que cette religion catholique qui prétendait que toutes les autres fois étaient erronées ; qui assurait que leurs ancêtres, auxquels ils vouaient un culte sans faille, étaient en train de rôtir en enfer sous prétexte qu'ils n'avaient pas connu le baptême ?
Tant de sectarisme choqua les populations nippones. Elles torturèrent et massacrèrent la plupart des jésuites. Puis, lors de la révolte de Shimabara, ce fut au tour des Japonais déjà convertis au christianisme d'être exterminés.
Dès lors, les Nippons se coupèrent de toute intrusion occidentale. Seuls furent tolérés des commerçants hollandais, isolés sur une île au large de la côte. Et longtemps, ces négociants furent privés du droit de fouler du pied l'archipel même.

<<<< Retour à la liste


© 2003-2004 Lha & B.Werber All rights reserved