News
Staff
Chat


L'auteur
Bibliographie
L'ESRA
Les 168 articles


Liste des articles
Ajout d'un article
Conseil


Site officiel
Liens
Nos bannières


Wallpapers
Blinkies
Concurrents fourmis

Quand les premières fourmis apparurent, cinquante millions d’années plus tard, elles n’avaient qu’à bien se tenir. Lointaines descendantes d’une guêpe sauvage et solitaire, la tiphiide, elles n’étaient pourvues ni de grosses mandibules ni de dards. Elles étaient petites et chétives, mais pas sottes, et comprirent vite qu’elles avaient intérêt à copier les termites, il leur fallait s’unir.
Elles créèrent leurs villages ; elles bâtirent des cités grossières. Les termites s’inquiétèrent bientôt de cette concurrence. Selon eux il n’y avait de place sur Terre que pour une seule espèce d’insectes sociaux.
Les guerres étaient désormais inévitables. Un peu partout dans le monde, sur les îles, les arbres et les montagnes, les armées des citées termites se bâtirent contre les jeunes armées des cités fourmis.
On n’avait jamais vu ça dans le règne animal. Des millions de mandibules qui ferraillaient côte à côte pour un objectif autre que nutritif, un objectif « politique » !
Au début les termites, plus expérimentés, gagnaient toutes les batailles. Mais les fourmis s’adaptèrent. Elles copièrent les armes termites et en inventèrent de nouvelles. Les guerres mondiales termite-fourmi embrasèrent la planète, de moins cinquante millions d’années à moins trente millions d’années. C’est à peu prés à cette époque que les fourmis, en découvrant les armes à jets d’acide formique, marquèrent un avantage décisif.
Encore de nos jour les batailles se poursuivent entre les deux espèces ennemies, mais il est rare de voir les légions termites vaincre.

<<<< Retour à la liste


© 2003-2004 Lha & B.Werber All rights reserved